Qui est apte à gouverner ?

Par les sondages, les assemblées, les prises de parole des travailleurs, des jeunes, des femmes, des organisations de défense des droits et de l’environnement, il est clair que les Québécois, les travailleurs et les jeunes surtout, cherchent les moyens de déjouer le système électoral qui favorise à 100 % les partis déjà au pouvoir. Les manoeuvres basses entre les partis rivalisant pour gouverner « au nom du peuple », qui ont caractérisé cette élection plus que toute autre auparavant, leur ont rendu la tâche très difficile.

Les médias prédisent une majorité pour la Coalition Avenir Québec, mais c’est loin d’être gagné. Une intervention consciente des travailleurs dans les circonscriptions où des courses à trois ou quatre sont très serrées peut changer la donne. Priver les gouvernements des riches d’un mandat majoritaire est un message très net que le peuple peut transmettre dans ce processus électoral dont absolument toutes règles et les conditions sont conçues précisément pour empêcher l’expression de la volonté populaire.

Qui est apte à gouverner ?

Seuls les travailleurs sont aptes à gouverner. Eux-seuls élaborent des solutions aux problèmes auxquels eux-mêmes et leur société sont confrontés. Garantir les soins de santé, garantir le droit à l’éducation, comment dispenser les services publics ou faire fonctionner l’agriculture et l’industrie, tout cela n’a rien de sorcier. Mais les travailleurs ne sont littéralement pas autorisés à décider de ces questions. Ce sont les monopoles, les intérêts supranationaux et les institutions financières et les soi-disant investisseurs qui décident, et les gouvernements sont à leur disposition. Le processus électoral en place le garantit. Ce n’est pas un problème nouveau, mais les dangers qui pèsent sur nos sociétés et notre monde sont plus graves que jamais. Ce problème nécessite une solution.

C’est pourquoi le PMLQ considère le renouvellement du processus politique comme la chose la plus pressante aujourd’hui. Le processus politique doit être démocratisé en éliminant le rôle du privilège et l’inégalité entre ceux qui gouvernent et ceux qui sont gouvernés. La souveraineté doit appartenir aux citoyens et non à une élite représentant des intérêts privés minoritaires.

Chantier politique vous lance l’appel à tous à exprimer votre soutien à ce programme dans ces élections. Votez pour les candidats du PMLQ dans les 25 circonscriptions où ils sont présents et pour les petits partis et les indépendants. Dans les circonscriptions où il est possible de voter de manière à empêcher l’élection d’un gouvernement majoritaire, quel qu’il soit, Chantier politique vous appelle à le faire.