Écoutons la Fédération de la santé du Québec pour connaître la vérité sur le secteur

À la manifestation du 13 septembre devant l’édifice de Radio-Canada Claire Montour, présidente de la Fédération de la santé du Québec, s’est fermement opposée aux promesses électorales qui sont faites pendant la campagne parce qu’elles n’ont rien à voir avec la correction des coupures drastiques qui ont été faites par les gouvernements dans la santé. Elle a dit qu’il est irresponsable de faire des promesses sans améliorer immédiatement les conditions de travail des travailleurs et travailleuses de la santé qui se sont gravement détériorées suite aux attaques du gouvernement.

La direction néolibérale de l’économie avec les privatisations et sa direction inhumaine n’a pas été dévoilée pendant le « débat » des chefs qui était des plus cynique. L’abandon de nos aînés et des personnes qui peuvent être guéries et soignée était ramenée à une bagarre entre Couillard et Legault qui n’ont même pas reconnu les travailleurs.

(English)