8 avril 2019Numéro 7

Une action résolue pour dénoncer les
conditions intenables dans le système de santé

Les infirmières du Québec tiennent une
journée d’action sans temps supplémentaire obligatoire le 8 avril

(English)

Le 8 avril, les infirmières membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ) organisent une journée d’action sans temps supplémentaire obligatoire (TSO). La journée se tient sous le thème « Le temps supplémentaire obligatoire, ç’a assez duré ». Lors d’une conférence de presse à Montréal, le 2 avril, la présidente de la FIQ, Nancy Bédard, a présenté l’objectif de la journée d’action : « Le 8 avril prochain, les professionnelles en soins veulent pouvoir choisir leur santé physique et mentale, leur vie personnelle et familiale. Elles veulent, comme la grande majorité de la population, vivre une journée normale de travail. Une journée où elles ne risquent pas d’être prises en otage. Voilà l’objectif de cette journée [d’action] sans précédent », a-t-elle dit. … / suite

Numéro précédents | English Archive