Portons le coquelicot blanc à la mémoire de toutes les victimes des guerres

Pour faire entendre la voix des milliers de Québécois et Québécoises qui s’opposent aux politiques militaristes du gouvernement canadien, le Collectif Échec à la guerre vous invite à participer à une « action média » collective, semblable à celles que le collectif a menées en 2017 et les années précédentes.

Il s’agit de faire paraître, le samedi 3 novembre, dans une pleine page du journal Le Devoir, la déclaration suivante à la mémoire de toutes les victimes des guerres et à l’occasion du Jour du souvenir le 11 novembre :

À la mémoire de toutes les victimes des guerres.

Parce que, depuis plusieurs décennies, les guerres font beaucoup plus de victimes civiles que de victimes militaires et que ces millions de femmes, d’hommes et d’enfants sont oublié-e-s dans les commémorations officielles du Jour du Souvenir.

Parce que, pour la 5e année consécutive, le nombre total de personnes déracinées dans le monde par les guerres, les violences et les persécutions continue d’augmenter pour atteindre un nouveau record de 68,5 millions de personnes.

Parce que le soi-disant « nouveau rôle » du Canada dans le monde n’est que foutaise : le Canada accroit ses déploiements en Lettonie et en Irak, il annonce une augmentation de 70 % de ses dépenses militaires sur 10 ans, il réalise des ventes records d’armements à l’Arabie saoudite, un des pires pays en matière de respect des droits de la personne, engagé de surcroît dans une guerre atroce au Yémen qui a entraîné, selon l’ONU, « la pire crise humanitaire au monde ».

Parce que nous exigeons un changement radical de la politique internationale du Canada, qui se traduirait notamment par la fin de l’aplaventrisme face à l’empire étasunien, le retrait de l’OTAN et la non-participation au commerce mondial des armes.

Nous soussigné-e-s portons le coquelicot blanc en signe d’opposition aux politiques militaristes du Canada et à la mémoire de toutes les victimes des guerres.

Le coquelicot blanc est le symbole de toutes les victimes des guerres. L’objectif du collectif est de recueillir un très grand nombre de signataires individuels et d’endossements d’organismes, dont la liste suivra le texte de la déclaration. Le financement requis pour réaliser cette opération est de 7000 $. Si le montant est dépassé, le Collectif l’utilisera pour donner encore plus de visibilité médiatique à notre campagne.

La date limite de la campagne est le 31 octobre prochain.

Pour plus d’informations, pour appuyer la campagne, endosser la déclaration et pour contribuer financièrement, rendez vous au site: echecalaguerre.org

(English)