4 octobre : Justice pour les femmes et filles autochtones disparues et assassinées!

Chaque année depuis 2006, des vigiles sont organisées au Québec et à l’échelle du Canada le 4 octobre pour commémorer les plus de 4000 femmes et filles autochtones assassinées et disparues. Chantier politique affiche ci-dessous les annonces des événements de Montréal et d’Ottawa et encourage tout le monde à y participer.

Les disparitions et les décès de femmes et de filles autochtones sont le fléau d’une société qui repose encore sur un système raciste de justice coloniale. Non seulement de telles choses ne devraient pas se produire, mais ce n’est pas acceptable qu’il n’y ait pas d’enquête de menée et que les coupables ne soient pas traduits en justice pour que les familles obtiennent justice. Malgré les paroles du premier ministre du Canada et de ses homologues provinciaux qui promettent de mettre fin à cette situation, celle-ci se poursuit parce que l’État est raciste et que ses lois protègent l’élite au pouvoir. Le refus de faire enquête sur ces événements et de traduire les responsables en justice est enraciné dans le système. Il arrive fréquemment que la police elle-même participe à la violence raciste contre les femmes et les filles autochtones et elle le fait impunément. Si ce n’est pas la police qui le fait, alors ce sont les juges et les politiciens eux-mêmes ou leurs agents qui soutiennent le système de prisons appelées réserves et les ghettos urbains qui vont de pair avec elles.

Joignez-vous à ces actions pour demander justice et que les gouvernements rendent des comptes des crimes qui sont encore commis contre les peuples autochtones et qui ont créé cette situation.

Ottawa
Festin communautaire — 16h à 17h45
Île Victoria
Vigile, cérémonie et danse en rond — 18h
Colline du Parlement
Facebook

Organisé par les Familles des Soeurs par l’esprit

Montreal
Amour, rage et solidarité
18h
Square Cabot, Métro Atwater
Facebook

Organisé par le Centre de lutte contre l’oppression des genres, le Syndicat étudiant de l’Université Concordia et CKUT

(English)