Un Carrefour jeunesse-emploi à l’image du Pontiac

À l’approche des élections du 1er octobre, le Carrefour jeunesse-emploi du Pontiac désire joindre sa voix à celles du Carrefour jeunesse emploi de l’Outaouais et du Collectif autonome des Carrefours jeunesse emploi du Québec pour demander au prochain gouvernement de redonner aux CJE du Québec les moyens d’améliorer les services qu’ils offrent à la jeunesse. Le Carrefour jeunesse-emploi du Pontiac demande donc lui aussi à tous les partis du Québec de prendre l’engagement suivant :

Offrir à tous les CJE du Québec l’option de reprendre la gestion de leur financement de base. Comme le mur-à-mur n’a pas toujours de sens, il en reviendra à chaque CJE de se prévaloir de cette option pour construire son offre locale de services pour le plus grand bénéfice de la jeunesse et de son territoire.

Nous recommandons que cette option puisse s’exercer en tout ou en partie, selon les besoins locaux, en concertation avec le milieu, de façon à ce que les CJE puissent retrouver leur liberté d’action.

En effet, le financement imposé aux CJE en 2015 a eu des conséquences non négligeables pour les services offerts aux jeunes partout en province, et le Pontiac ne fait pas exception. En passant d’un mode de financement à la mission à un modèle d’achat de services, nous avons perdu une grande partie de la flexibilité et de la marge de manoeuvre nécessaires à l’élaboration de projets innovants et mobilisateurs, adaptés à la réalité de notre territoire.

En plus de l’abandon forcé d’activités comme les ateliers sur l’emploi donnés dans les écoles, le CJEP voit sa survie menacée à moyen terme, puisque les cibles établies dans le cadre des ententes de financement sont beaucoup trop élevées par rapport à la population pontissoise. Qui plus est, le cadre administratif qui régit la prestation de nos services ne nous permet pas toujours de nous adapter aux besoins et aux réalités des jeunes du Pontiac.

Nous voulons retrouver la flexibilité et la souplesse qui nous permettront de construire notre offre locale de services en fonction des besoins de notre territoire.

Le Carrefour jeunesse-emploi du Pontiac a été mis sur pied en 1998 pour compléter et bonifier les services offerts jusque-là par le Club de recherche d’emploi du Pontiac (1985). Le CJEP est un acteur dynamique et engagé au sein de la MRC de Pontiac et tout son personnel a à coeur d’offrir un service personnalisé à chacun de ses clients, dans un cadre accueillant et chaleureux.

Le Carrefour jeunesse emploi de l’Outaouais est le premier à voir le jour en 1984. Il a inspiré le déploiement de 109 autres CJE au Québec en 1996. Le CJE de l’Outaouais a obtenu, en 2014, la plus haute distinction québécoise soit le Grand prix québécois de la qualité remis par le gouvernement du Québec.

Le Collectif autonome des Carrefour jeunesse emploi du Québec a été fondé en janvier 2007. Il regroupe 22 CJE, qui se déploient dans 6 régions du Québec : Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches, Gaspésie, Montérégie, Montréal et Outaouais. Ensemble, nous desservons un bassin de 512 725 jeunes de 15 à 34 ans, 26 % des jeunes québécois de cette tranche d’âge.