Le rôle de Chantier politique

La rédaction a reçu plusieurs lettres, articles et commentaires. Merci à tous et à toutes. Malheureusement, il nous manque d’espace et de temps avant la fin de l’élection pour les publier toutes alors nous en avons choisi quelques-unes qui parlent du rôle de Chantier politique. Les voici. Merci.

***

En plus de fournir de l’information sur les préoccupations des travailleurs québécois dans différents secteurs, Chantier politique traite d’un problème commun à tous les travailleurs et de ce qu’on appelle les « électeurs » pour cacher l’existence d’un corps politique qui doit s’affranchir. Le manque de pouvoir de décision est un problème auquel les travailleurs sont confrontés année après année, mais qui se fait sentir collectivement, en particulier pendant les élections. C’est le problème du processus politique qui maintient les membres du corps politique, les citoyens que sont les travailleurs, marginalisés dans les prises de décisions. Ce qu’on appelle le système démocratique ne les représente pas, alors que doivent-ils faire à ce sujet ?

L’appel du PMLQ à ne pas permettre l’élection d’un gouvernement majoritaire est pratique. Il ne crée pas d’illusions sur ce qui est possible dans le système électoral actuel, mais encourage les travailleurs à jouer un rôle actif dans la défense de leurs intérêts dans les circonstances, notamment en essayant par différents moyens d’empêcher l’élection d’un gouvernement majoritaire, plutôt que de rester à l’écart.

L’appel mérite d’être pris en considération, parce qu’il est affirmateur et permet de combattre les sentiments de désespoir, d’impuissance et d’humiliation.

Roland Verrier

***

Les opinions des travailleurs publiées par Chantier politique qui défendent la dignité du travail sont de bonnes interventions dans les élections au Québec. Les problèmes soulevés par les luttes menées par les travailleurs sont des choses dont les gens doivent discuter et pour lesquels ils doivent exiger des solutions. Les positions avancées dans les différents domaines montrent clairement que c’est la classe ouvrière qui joue un rôle de leadership dans la société en apportant des solutions aux problèmes du peuple. Ce n’est que sur cette base qu’une élection peut donner lieu à une avance pour le peuple qui doit se faire entendre sur les questions importantes qui l’affectent.

[signé]

Un lecteur d’Aylmer

***

En publiant ce que les travailleurs des différents secteurs de l’économie ont à dire eux-mêmes, cela permet de mettre en lumière différents aspects du problème principal auquel ils sont confrontés non seulement au travail, mais dans la société — le fait qu’ils n’exercent aucun contrôle sur les décisions qu’ils sont les mieux placés pour prendre. Cela concerne à la fois leur vie au travail et la vie de la société elle-même. Les articles sur les conditions dans les services publics, en particulier dans la santé, montrent très clairement que les travailleurs sont les mieux placés pour prendre la situation en charge. Les articles montrent également comment les travailleurs s’organisent pour changer cette situation. C’est inspirant. C’est du bon travail.

[signé]

Une lectrice de Ste-Rose

(English)