Élections générales le 7 avril 2014

Les enjeux dans cette élection


Aujourd'hui c'est seulement en garantissant les droits humains que les droits des minorités peuvent être protégés

Dans le débat déclenché par les propositions du gouvernement du Québec pour une charte des valeurs québécoises, il se dégage un besoin urgent d'en finir avec les vieilles controverses. Il faut régler les comptes avec les modèles hérités d'une autre époque qui sont en crise en retournant aux problèmes à résoudre, qui sont au coeur de notre époque: garantir les droits de tous et investir le peuple du pouvoir souverain.

Il faut voir par exemple pourquoi les modèles de multiculturalisme et d'intégration n'ont pas apporté une solution aux problèmes des sociétés où ils ont été appliqués et voir s'ils doivent être rejetés pour repartir à zéro ou s'ils peuvent être corrigés, améliorés ou adaptés pour réaliser l'objectif de garantir les droits. Par exemple, le multiculturalisme canadien est raciste jusqu'à la moelle. Il a été mis au point entre autres pour nier les droits de citoyenneté sur une base moderne, nier l'existence de la nation du Québec et son droit à l'autodétermination, nier les droits ancestraux des Premières Nations et nier les droits des minorités nationales. Les minorités nationales sont divisées en soi-disant ethnies ou « gens de couleur » ayant des «traits visibles distinctifs».

En affirmant notre droit à tous de décider du genre de société que nous voulons, nous avons la possibilité d'apporter une contribution à la résolution des problèmes de la société sur une base moderne. Ce sont les problèmes qu'on retrouve partout dans le monde à l'ère de la mondialisation et du grand déplacement des populations dans le contexte de crises de la démocratie et des modèles établis.

Tous les êtres humains naissent en société et sont par conséquent en droit de faire des réclamations à la société. La demande principale de notre époque est que la société doit garantir les droits que tous ont du fait qu'ils sont des êtres humains. Si les droits qui appartiennent à chacun du fait de son humanité sont garantis, cela ouvrira la porte à la résolution de plusieurs des problèmes que connaît la société actuelle. Tous ont des droits humains du fait qu'ils sont humains. Une définition moderne des droits humains est proposée qui reconnaît que si la société veut se dire humaine, elle doit répondre à toutes les demandes qui rendent l'être humain possible.




Site web:  www.pmlq.qc.ca   Courriel: bureau@pmlq.qc.ca


Site web: www.pmlq.qc.ca Courriel: bureau@pmlq.qc.ca

Christian Legeais, agent officiel du Parti marxiste-léniniste du Québec