Chantier Politique

29 décembre 2016

Numéro 33


Revue de l'année 2016 en photos
Novembre et décembre

L’année 2016 se termine par la poursuite d’une vive opposition à la direction antisociale du gouvernement Couillard, entre autres avec l’adoption par l’Assemblée nationale des projets de loi 70 et 106. Le projet de loi 70 appelé frauduleusement Loi visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi a été adopté le 10 novembre. Cette loi est une attaque cruelle contre les membres les plus vulnérables de la société, en particulier les jeunes sur l'aide sociale qui se font couper même leurs montants de famine s'ils ne se soumettent pas au diktat du gouvernement qui les déclare « aptes au travail » sans égard à leur situation véritable. Les 7, 8 et 9 novembre, les groupes communautaires et leurs alliés ont mené des actions partout au Québec pour exiger un financement adéquat des services qu'ils dispensent et contre les mesures du gouvernement qui attaquent la dignité humaine.

Le 9 décembre, en dépit de l’opposition massive du peuple au Québec, le gouvernement Couillard a adopté à la vapeur, sous le bâillon, le projet de loi 106, Loi concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030 et modifiant diverses dispositions législatives. Cette loi offre le territoire du Québec en pâture aux oligopoles pétroliers et gaziers. Les travailleurs, les organisations environnementalistes et communautaires et plusieurs maires ont répondu à ce geste en s’engageant à bloquer la mise en oeuvre de la loi en 2017.

D’autres actions ont été menées en solidarité avec la lutte des Sioux de Standing Rock et de leurs alliés à la défense de l’eau et de la terre, contre l’oléoduc de Dakota Access au Dakota du Nord et contre les attaques de l'État dont ils sont victimes.

Les camionneurs ont exprimé leur détermination à s’organiser à la défense de leur dignité et de leurs droits en organisant une grande action près de l’Assemblée nationale le 19 novembre.

À l’annonce de la triste nouvelle du décès le 25 novembre du dirigeant de la Révolution cubaine Fidel Castro, des vigiles et d’autres événements commémoratifs ont été organisés au Québec comme dans le reste du Canada et dans le monde.

Les actions se sont également poursuivies pour mettre fin à la violence de la part des forces policières contre les femmes autochtones de Val d’Or et à toute violence envers les femmes autochtones. Après s’être opposé obstinément à l’organisation d’une enquête publique sur cette question, le gouvernement du Québec a finalement consenti à la fin décembre à organiser une enquête publique sur les relations entre les policiers et les Autochtones et entre différents services publics et les autochtones. À l’occasion du 27e anniversaire de la tuerie de la Polytechnique, des commémorations ont eu lieu pour réclamer la fin de la violence faite aux femmes.

Novembre

La courageuse résistance des peuples autochtones et de leurs supporters à l'oléoduc de Dakota Access (DAPL) à Standing Rock, au Dakota du Nord, et face aux recours à la violence par l'État contre eux a donné lieu à plusieurs actions d'appui au Canada et au Québec. Les manifestants ont exprimé leur solidarité et ont fait valoir leurs propres luttes à la défense de leurs terres contre les monopoles et les gouvernements à leur service.

Marche à Montréal le 7 novembre



Actions de la communauté Mohawk d'Akwesasne et de Kahnawake les 30 et 31 octobre

Le 4 novembre, des centaines de citoyens profitent de la présence du ministre des Ressources naturelles Pierre Arcand à Drummondville pour dénoncer son projet de loi 106 qui ouvre la voie à l'intensification du pillage des ressources naturelles du Québec.




Du 7 au 9 novembre, les organisations communautaires de divers secteurs (santé, défense des droits, femmes, familles, alphabétisation, etc.) s'unissent afin de revendiquer une meilleure reconnaissance et un financement adéquat des organismes d’action communautaire autonome. Ils exigent également que le gouvernement fasse marche arrière sur ses politiques d’austérité, en réinvestissant massivement dans les services publics et les programmes sociaux.


Actions dans la ville de Québec


De gauche à droite: Malbaie et Laurentides


Sept-Îles et la Beauce


Montréal

Le 19 novembre, plus de 500 camions, accompagnés de dizaines de voitures, ont convergé vers l'Assemblée nationale. Les camionneurs ont manifesté leur mécontentement face à la manière dont le gouvernement libéral de Philippe Couillard et le ministère du Transport ont modifié certaines dispositions de la loi sur le transport relatives aux véhicules lourds. L'esprit de leurs demandes est d'avoir leur mot à dire et de contrôler les décisions qui affectent leurs conditions de vie et de travail.


La nouvelle de l'abandon des poursuites contre les policiers de Val d'Or accusés de violence envers les femmes autochtones a suscité une vague de colère dans tout le Québec. Le 22 novembre, face à ce nouveau refus du gouvernement Couillard de faire des gestes concrets pour mettre fin aux abus envers les femmes des Premières Nations et à son refus de mettre sur pied une commission d'enquête indépendante pour que cessent les abus des forces policières envers leur communauté, plusieurs centaines de personnes de tous horizons se sont rassemblées à l'esplanade de la Place des Arts, dans le Centre-Ville de Montréal.

Du 28 novembre au 2 décembre, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a tenu son 31e Congrès statutaire à Montréal auquel plus de 800 délégués ont participé. Les délégués se sont prononcés pour l'organisation de campagnes où la FTQ met tout son poids derrière la défense de tous et celles qui sont attaqués par l'offensive antisociale.

Décembre

Plusieurs événements ont eu lieu à Montréal et à Gatineau pour honorer la mémoire de Fidel Castro, dirigeant de la Révolution cubaine qui est décédé le 25 novembre dernier.

De haut en bas: vigile devant le consulat cubain à Montréal,
rassemblements au Centre Simon-Bolivar et à La Perle retrouvée


Vigile devant l'ambassade de Cuba à Ottawa

À l'occasion du 27e anniversaire de la tuerie à la Polytechnique, plusieurs commémorations ont eu lieu pour honorer la mémoire des 14 jeunes femmes tuées et pour que le gouvernement mette fin à cette honte nationale que sont toutes les violences commises contre les femmes.Deux photos du haut: commémorations à Montréal et à Québec
Photo du bas: 14 faisceaux illuminant le Mont-Royal en hommage aux victimes de la Polytechnique

L'opposition à la braderie du territoire québécois en faveur des grands oligopoles de l'énergie s'est poursuivie après que le gouvernement du Québec ait imposé par bâillon le projet de loi 106, Loi concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030 et modifiant diverses dispositions législatives, dans la nuit du 9 décembre. Cette loi de 80 pages modifie 21 lois, 5 règlements et édicte 2 nouvelles lois, dont la Loi sur les hydrocarbures, qui confère de nouveaux pouvoirs aux grandes sociétés gazières et pétrolières. Une vigile contre l'adoption du projet de loi a duré toute la nuit.

Le 19 décembre, à Montréal, plusieurs dizaines de personnes ont entrepris une marche de 16,6 km pour souligner le triste anniversaire de la mise en service de l’oléoduc 9 d’Enbridge ainsi que l’adoption de la loi 106. L'action est en solidarité avec les nations autochtones Sioux de Standing Rock aux États-Unis et Chippewas de la Thames en Ontario, qui défendent leur terre contre le diktat des pétrolières.

(Photos: Chantier politique, S.Skinner, Monhawk Nation News, Marc St-Cyr, Louise Trencia, Lynda Forgues, Regroupement des organismes communautaires, Le Nord-Côtier, Droit de parole, Sarah Meira, FTQ, Marche des peuples pour la Terre, Gaia Presse)

Haut de
page


LES ARCHIVES DE CHANTIER POLITIQUE | ACCUEIL

Lisez Chantier politique
Website: www.pmlq.qc.ca   Courriel:  bureau@pmlq.qc.ca