Chantier Politique

23 décembre 2016

Numéro 31


Revue de l'année 2016 en photos

Mai à juillet

Le 1er mai cette année, les travailleurs du Québec ont marqué la Journée internationale de lutte et d'unité de la classe ouvrière en organisant des marches dans différentes régions du Québec sous le thème de la défense des droits des travailleurs et de la lutte contre l'austérité antisociale. Parmi les autres actions qui ont été organisées de mai à juillet, on compte celles des travailleurs municipaux en lutte contre le coup de force du gouvernement du Québec pour briser leur résistance aux attaques à leurs conditions et aux services et le rassemblement à Lac-Mégantic où les résidents et leurs supporters ont demandé au gouvernement Trudeau d'assumer ses responsabilités envers la catastrophe qui a frappé Mégantic en 2013 en fournissant réparation.

Mai

À l'occasion du Premier mai, des milliers de travailleurs au Québec ont participé à des marches à la défense de la dignité du travail et à la défense des services publics et programmes sociaux. L'accent cette année était mis sur les travailleurs en lutte  dans différents endroits contre l'extorsion de concessions et les tentatives des grands employeurs de briser les syndicats. Les travailleurs ont aussi exprimé leur ferme détermination à défendre les services publics comme la santé et les services à la petite enfance de même que les gens sur l'aide sociale et en particulier les jeunes qui sont la cible d'attaques particulièrement odieuses de la part du gouvernement du Québec. Marches dans les rues de Québec et de Saint-Félicien


Marche dans les rues de Montréal

Le 12 mai, les travailleurs municipaux manifestaient contre le coup de force du gouvernement Couillard qui, avec ce qui est devenu la Loi concernant le régime de négociation des conventions collectives et de règlement des différends dans le secteur municipal, s'est emparé du régime de négociation dans le secteur municipal. Cette loi servira au projet de villes comme Montréal ou Québec de privatiser les services municipaux, surtout avec les traités néolibéraux de libre-échange, tout en essayant de briser la résistance des travailleurs.

Journée nationale des Patriotes, le 22 mai. Encore une fois, la mémoire des Patriotes est honorée en même temps qu'est mise de l'avant la nécessité d'un projet d'édification nationale moderne où sont affirmés les droits de toutes et tous.

Le 25 mai, le PMLQ dépose un mémoire sur le projet de loi nº 101 Loi donnant suite aux recommandations de la Commission Charbonneau en matière de financement politique. Il demande à ce que le projet de loi soit retiré car « le problème objectif auquel doivent s'attaquer les réformes électorales est d'habiliter tous les membres du corps politique à participer aux prises de décision pour être en mesure d'exercer un contrôle sur la direction de l'économie et sur les affaires sociales, politiques, culturelles et autres. Les réformes qui ne s'attaquent pas à ce problème devraient plus exactement être appelées négociations et renégociations d'arrangements intéressés de l'élite dominante pour qu'elle continue d'exercer sa domination sur le processus électoral et politique et maintienne la marginalisation politique du peuple. Elles n'ont rien à voir avec l'exercice d'un contrôle par le peuple sur les affaires de la société. » Le projet de loi a été adopté le 10 juin. Cliquer sur l'image pour lire le mémoire.

Juin

Conjointement avec leurs collègues de tout le Canada, les travailleurs de la fonction publique fédérale au Québec participent à une Journée d'action le 8 juin pour réitérer leurs justes revendications face au refus du gouvernement libéral de Justin Trudeau de reconnaître leur droit à des congés de maladie et leur droit de négocier leurs conventions collectives. Plus tard dans l'année, le 21 décembre, l'Alliance de la fonction publique du Canada a annoncé la conclusion d'une entente de principe provisoire qui couvre 68 000 fonctionnaires fédéraux, laquelle maintient leur régime de congés de maladie. Les conditions comprises dans l'entente devront aussi être acceptées aux autres tables de négociation pour que l'entente de principe devienne officielle.
Gatineau


Matane


Gaspé

Juillet

Le 6 juillet marque le 3e anniversaire de la tragédie de Lac-Mégantic. À cette occasion, des centaines de personnes de différentes régions du Québec se sont jointes aux Méganticois pour appuyer leurs demandes de réparation au gouvernement fédéral pour la catastrophe qui les a frappés, sous la forme de réparations immédiates à la voie ferrée et d'une voie de contournement pour éviter que des matières dangereuses ne passent par le centre-ville. 



Haut de
page


LES ARCHIVES DE CHANTIER POLITIQUE | ACCUEIL

Lisez Chantier politique
Website: www.pmlq.qc.ca   Courriel:  bureau@pmlq.qc.ca